Catégories
Café

Moulin à café

Après mon article sur le café et le choix d’une bonne cafetière expresso, voici la suite à propos des moulins à café. Il ne s’agit pas d’avoir une bonne machine expresso sans avoir un bon moulin. La marque que j’ai choisi dans ma cuisine est GRAEF (CM 702) un spécialiste du moulin à café.

Le grain à café en sachet, fermé et étanche, reste la meilleure chose pour déguster un café. Le grain conserve tout l’arôme du café et en le broyant l’arôme est extrait du coeur. Mais pour cela, il vous faut un bon broyeur.

Sur le marché, deux types de broyeurs existent : le moulin à lame plate et le moulin à meule conique . Si vous voulez un bon café, oubliez le moulin à lame. Cet objet ne vous permettra pas d’avoir un bon café en tasse. En effet, ce type de moulin ne vous permet pas de régler la façon dont est broyé le grain, vous devez le faire à vue. Mais surtout vous allez gaspiller, car vous devez broyer une quantité de grain que vous aurez préalablement chargé dans le moulin et cette quantité ne correspond pas forcément à votre machine. Enfin, les hélices de broyage ne permettent pas de broyer le grain en profondeur et vous feront une mouture grossière, non homogène.

Alors le moulin à meule conique à quoi ça ressemble ? En haut, on trouve une cheminée de stockage du grain, puis vous avez une molette pour régler le degré de mouture et enfin un bec qui déverse la mouture dans votre récipient ou directement dans la cupule de la machine à café. Avec ce type de broyeur deux grands principes doivent guider votre choix : un compartiment de stockage qui doit être opaque, ou avec un plastique fumé car le café n’aime pas la lumière, et deuxièmement le bouchon du haut doit bien fermer ou être jointé, pour garder les arômes. Une fois ces deux critères sélectionnés vous devez avoir une molette de réglage précise avec au minimum 5 degrés de mouture, 10 étant le summum. Enfin, un bac de récupération en bas est aussi un critère de choix, car vous allez forcément avoir un peu de mouture qui va déborder lors du remplissage. Le bac de récupération extractible vous permettra de laver rapidement le tour de votre machine.

Maintenant, un autre critère est souvent mentionné : le matériau utilisé pour le cône de broyage. L’acier est le plus commun, mais vous trouverez aussi la céramique. C’est un détail qui est important si vous êtes un barista. À savoir : l’acier peut chauffer si vous faites beaucoup de cafés (10 à 20) à la file alors que la céramique ne chauffe pas. Mais d’un autre coté, l’acier fait un bruit plus grave et moins strident que la céramique. En dehors de cela aucune différence entre les deux à moins d’être un fin connaisseur.

Pour résumer, l’idéal pour vous c’est un moulin à café électrique avec meule conique et surtout un réglage de la mouture précis, car un café pour expresso ne s’extrait pas de la même façon qu’un café pour cafetière à piston. Et le top c’est que la mouture tombe directement dans le réceptacle de la machine. Vous trouverez en photo le mien qui est parfait pour cela : chargement du café par le dessus, récipient opaque et qui jointe. La molette de réglage de la mouture propose 25 degrés. Le bec qui déverse vous permet de faire tomber la mouture directement dans la cupule de la machine à expresso, et le « plus » c’est son déclencheur qui allume le broyeur lorsque vous approchez le récipient. Et enfin le bac en bas, qui récupère la mouture en excès et qui tombe de votre récipient est extractible et lavable.

Alors à vos marque, prêt, broyez…

Testé dans ma cuisine : Graef CM 702

Catégories
Décoration

Lego Déco

La décoration c’est parfois un casse-tête. Cette couleur avec celle-là, ce meuble que l’on place ici ou bien là, et plutôt étagère ou meuble bas… Bien que la plupart du temps cela puisse être un passe-temps, cela peut aussi se transformer en jeux. Parfois, la décoration peut devenir un vrai jeu d’enfant. 

En effet, replonger en enfance pour le bien de notre déco, merci à ma marque préférée de jouet de nous le permettre. Grâce aux séries « Lego Architecture » de la célèbre marque de brique plastique vous allez pouvoir associer plaisir de jouer tout en enrichissant votre cabinet de curiosité. Paris, Londres, New York, Sydney, Tokyo, Dubaï et j’en passe. Vous allez pouvoir reproduire pas à pas les plus belles capitales mondiales, mais aussi quelques autres belles mégalopoles. La documentation fournie avec vous permettra aussi d’en apprendre plus sur chaque monument que vous êtes en train de monter : histoire, architecture, fonction…

Après avoir passé quelques heures à assembler vos briques, vous pourrez les mettre en scène les unes avec les autres pour créer des zones de décoration dans votre intérieur. Par petite touche c’est la règle, mais cela fera toujours bonne sensation chez vous. Quelques suggestions en photo dans cet article…

Lien vers quelques modèles de Lego Architecture :

New York

Tokyo

Shanghai

Dubai

Catégories
Cuisine

Mon robot magique XL

On ne présente plus les robots de cuisine, ces robots qui vous permettent de tout cuisiner et de tout faire dans votre cuisine, appelés aussi robots cuiseurs. Plusieurs marques se partagent le marché : Magimix (Cook expert XL), Vorwerk (Thermomix), Kenwood, Moulinex…

Depuis de nombreuses années 2 grandes marques se partagent le marché des robots cuiseurs. « La première » marque vend lors de réunions privées et « l’autre » est disponible dans la grande distribution, mais les prix sont quasiment identiques. Nous parlerons ici de « l’autre », celle où le nom rime avec magique et que nous trouvons plus facilement s’il s’agit de se la procurer le jour-même.

À l’heure du tout fait maison, de la cuisine saine, et du confinement (période COVID 19), je ne vous ferai pas un résumé de ce que vous pouvez faire avec un robot cuiseur ; car la réponse est : tout, absolument tout. Je vous parlerai ici de ce qui fait son exclusivité. Le pourquoi j’ai préféré « la magie » de l’une à « thermomachine » de l’autre ? Et pourquoi faut-il privilégier la version XL à la version normale ?

Le premier argument c’est la capacité : XL, ça veut dire que vous pouvez cuisiner : normalement… J’avais pour habitude, avant l’ère du robot, de faire à manger pour 3 repas de 2 à 3 personnes. Ou bien de faire à manger pour un repas de 6 à 8 convives. Et bien, si vous choisissez la version normale ou la « thermomachine » c’est impossible, vous ne ferez qu’un seul repas pour 3 à 4 personnes, pas plus pas moins, à moins d’être très peu gourmand. Seule la version « magique XL » vous permet de réaliser des plats pour plusieurs jours ou pour un repas avec vos (nombreux) amis.

Le deuxième argument c’est la connectivité. A l’heure du tout numérique, trouver une recette dans le vieux livre de mamie c’est fini ! Ici, vous naviguez avec votre smartphone ou votre tablette, vous trouvez une recette qui vous plait et vous vous lancez. Le catalogue des recettes s’adapte à votre robot préalablement configuré et vous pilotez tout ça au doigt et à l’oeil. Depuis votre smartphone vous lancez la recette, vous suivez les étapes, le smartphone vous prévient quand le robot a besoin de vous pour incorporer un ingrédient ; et vous, vous pouvez vaguer à vos occupations « autres » que cuisiner !

Troisième et dernier argument et de « taille », c’est qu’avec le robot magique vous pourrez en plus de cuire… : trancher, couper, tailler, émincer, râper. Avec une « thermomachine », son »‘concurrent » vous ne pourrez pas, car c’est le seul des deux livré avec les outils qui s’adaptent sur le même socle.

Maintenant, vous parlez à un convaincu, un gars qui disait : un robot dans la cuisine ça ne sert à rien, c’est de l’argent « foutu en l’air ». Mais ce gars-là il a ravalé son caquet et depuis qu’il a été converti il ne jure que par son robot magique. En gros, je vous dis ça, car si votre question est : est-ce vraiment utile ? La réponse est oui clairement oui, le robot cuiseur c’est utile, même indispensable. Et si je devais refaire ma cuisine je ne mettrais pas cette plaque à induction hors de prix. Le robot cuiseur remplace tous les autres robots, tous ceux qui coupent, tranchent, mixent, pétrissent, cuisent, il fait tout sauf cuire la viande au barbecue !

Pour finir, le prix, c’est un investissement ! Mais une fois acheté, même si moi aussi j’ai eu l’impression de faire une folie, vous aurez oublié cette folie dès votre premier plat. Il vous fait gagner du temps et surtout grâce à la version connectée c’est terminé la question : qu’est ce que je vais faire à manger, je ne sais plus quoi faire à force. Alors si je ne vous ai pas convaincu, si vous doutez encore, si vous avez une dernière question avant l’achat, foncez et vous verrez : aucune déception garantie.

Testé dans ma cuisine : Magimix Cook Expert Premium XL

Pour aller plus loin cliquez en dessous :

Catégories
Ménage

Le robot laveur de sol

Il y a quelques années, j’ai acheté un robot aspirateur, celui-ci fait parfaitement son travail mais, il ne passe pas la serpillière… Après de longues années de patience, voilà qu’il arrive sur le marché, le robot serpillière ! Ou plutôt, le robot laveur de sol ici le iROBOT Braava Jet M6. Le principe est le même que pour un robot aspirateur, un capteur et une caméra se repèrent dans l’espace, et le robot lave le sol.

Mais est-ce fiable ? Est-ce efficace ? Est-ce qu’il passe partout ?

Le robot laveur est plus petit qu’un robot aspirateur. Sa taille est de l’ordre de 26 cm de longueur et de largeur et 9 cm de haut. C’est petit et grâce à ça, il peut se faufiler partout . Rien ne lui fait peur, il passe vraiment dans tous les coins, même les plus exigus, et le plus bas.

Pour répondre à la question de la fiabilité et de l’efficacité, je vais être clair avec vous, il y a quelques petites choses à savoir, le déballer et appuyer sur « clean » ça ne suffira pas. Sur internet les commentaires des acheteurs font état de deux problèmes majeurs concernant le robot laveur : 1/ il ne passe pas partout 2/ il laisse des traces.

Le placement :

  • Il ne faut pas vouloir placer son robot dans un coin qui nous arrange, sinon il ne pourra pas effectuer son travail correctement. On parle d’un petit robot et pas d’un humain, il faut qu’il se repère dans un espace qui parait logique pour nous, mais pas forcement pour une machine. Son placement idéal c’est au centre de la pièce, le plus au centre de l’ensemble des pièces dans lesquelles vous voulez qu’il passe, et surtout pas, j’insiste, dans un coin. L’idéal c’est un mètre de dégagement autour comme sur mon schéma.
  • Ensuite une pièce bien éclairée, le robot à des yeux (une caméra) et comme vous, quand vous passez la serpillière, il ne sait pas le faire le noir ou dans la pénombre. Il faut donc que la pièce soit bien éclairée les volets de chez vous grand ouverts. Une bonne luminosité garantit un passage dans tous les coins et un bon repérage du robot, surtout pour le problème de retour à la base de chargement.

Les traces :

  • sachez qu’en 1 an d’utilisation je n’ai jamais eu de trace sur mon sol. Le secret c’est de laver à l’eau, à l’eau claire. Pas de produit pas de truc qui font briller. Ça ne sert à rien ! Les sols s’ils sont lavés régulièrement n’ont pas besoin de produit sinon cela crée des vapeurs nocives qui restent des jours et des jours, alors abandonnez les produits pour le sol !
  • Deuxième chose sur les traces, n’essayez pas de laver votre sol pour la première fois si vous vous en êtes abstenu depuis plusieurs jours ou si vous utilisiez du produit de lavage de sol depuis plusieurs années. Les produits de lavage de sol laissent des pellicules de produit sur plusieurs couches parfois. Si vous décidez de passer directement votre robot sans avoir rincé au préalable votre sol à l’eau claire, votre robot laveur va décoller, grâce aux microfibres de sa lingette, les couches successives de produit et il n’en finira plus de laisser des traces. Le conseil c’est de laver vous-même 2 ou 3 fois votre sol à l’eau claire en rinçant bien puis de faire passer votre robot à l’eau tous les jours pendant 5 à 6 jours. Vous verrez, plus de trace après une semaine de passage tous les jours.
  • Dernier conseil sur les traces, si vous le faites passer à des endroits très sales votre robot ne va pas rincer sa lingette comme vous dans le sceau. Ne comptez pas sur lui si vous êtes une catastrophe en cuisine et si vous aimez rentrer avec les chaussures sales dans votre salon. Il faut que le sol ne soit pas immaculé… Pour vous rendre compte il faut se poser cette question : « est-ce que, moi, en passant la serpillère je vais venir à bout de la saleté en 1 seul passage. Si la réponse est oui alors le robot fera son travail parfaitement.

Pour une efficacité sans faille, la combinaison aspirateur et laveur de sols est parfaite. Car comme vous, quand vous passez la serpillère, le sol doit être propre de toute poussière : c’est-à-dire avoir été aspiré. Si en plus vous faites passer tous les jours l’aspirateur et le robot laveur alors c’est fini ! c’est fini le ménage ! Pour être clair avec vous, je n’ai pas touché à l’aspirateur traineau et au manche de ma serpillière depuis un an, depuis que je fais comme ça !

Les surfaces qu’il peut traiter sont multiples. Les parquets sont parfaits et je pense que c’est le meilleur revêtement pour le robot laveur. Les carrelages, sans problème, à condition que vos joints ne soient pas trop sales de base. Les vinyles sont aussi parfaitement appropriés.

Conseils : Attention seulement aux objets qui sont au sol et qui sont légers, votre robot laveur à de la force et il les déplacera facilement, et je vous conseille de fixer au double face la base de charge. Autre conseil, remplacez la lingette tous les 3 lavages, soit 2 fois par semaine si vous le faites passer tous les jours. Enfin le réservoir d’eau, n’oubliez pas de le remplir sinon votre robot ne démarrera pas. Les deux images en fin d’article vous présentent la lingette et le réservoir.

Pour finir, une application pour les réglages, disponible sur smartphone vous permettra de faire fonctionner parfaitement ce robot. En effet, celui-ci produit un rapport chaque session de lavage pour vous dire où il est passé. Ensuite, l’application vous permet de régler la quantité d’eau projetée sur le sol et le nombre de passages sur une même zone. Tout régler au minimum, reste le meilleur réglage. Surtout si vous le faites passer tous les jours ça évite les sols détrempés et limite encore les traces. Les zones qu’il traite doivent rester raisonnables. Facilement, votre robot peut traiter 100m2. C’est déjà assez, si comme moi, vous ne passez à la serpillère régulièrement que les zones principales (salon, salle à manger et cuisine). Mais vous pourrez traiter toutes les zones de votre maison si vous les souhaitez.

Alors… adieu, le ménage. Testé ici iROBOT Braava Jet M6

En promo en cliquant ici ou compléter avec le robot aspirateur en promo en cliquant ici iRobot 960

Catégories
Aménagement

Salon à manger

Qui n’a jamais voulu être dans sa salle à manger comme dans son salon ? Mais aussi qui n’a jamais voulu être dans son salon, et manger à table avec ses proches ?

L’idée du salon à manger est venue chez moi, car j’aime être assis dans mon canapé et manger sur ma table basse, mais impossible à faire lors d’un repas traditionnel avec ses amis et ses proches. Ne tentez pas le boeuf bourguignon au salon sur votre table basse, ça ne marchera pas sauf si vous aimez manger et jongler pour ne pas en mettre par tout.

Alors, pourquoi ne pas mettre un canapé au beau milieu de la salle à manger ? Et transformer le séjour en salon à manger ?

Verdict ? Génial, on se croirait dans un restau branché. Le canapé trouve toute sa place devant la table. Les conditions nécessaires pour que cela fonctionne sont par contre assez précises. Il vous faudra une table carrée ou rectangulaire et plus petite que votre canapé sinon le rendu sera étriqué. Pour pouvoir passer facilement entre le canapé et la table pas question de reculer le canapé puis de l’avancer, il faudra donc que le canapé dépasse sur les côtés pour entrer plus aisément. Et surtout un canapé sur un seul des 4 cotés ! Pas question d’en mettre deux, car il vous faudra une salle à manger immense, et d’autre part vous aurez toujours l’invité qui voudra s’assoir sur une chaise. Et si vous invitez Mamie pas question de l’assoir sur le canapé !

Donc un côté avec des chaises design, un côté avec un canap et l’effet restau branché dans votre salle à manger est au rendez-vous ! Si comme moi vous voulez une totale asymétrie, vous pouvez jouer avec le design des chaises.

Ce que vous devez savoir par contre c’est que s’assoir sur un canapé pour manger à table c’est différent : fini les bonnes manières, fini la tenue guindée pendant des heures ; mais bienvenue à la détente et à l’installation parfaite ! En effet lorsque vous avez terminé de déguster votre plat, vous pourrez vous reculer et écouter les discussions de vos amis confortablement assis ! Et vous verrez qu’au prochain repas c’est vous qui serez assis sur les chaises, car vos amis voudront tous y être.

Petit conseil maintenant, trouver un canapé qui sera aussi haut qu’une chaise c’est compliqué. Ce que je vous conseille plutôt c’est de rattraper la hauteur manquante avec un coussin de sol au niveau de chaque assise, prenez une couleur proche de votre canap. Le rendu sera parfait et vous pouvez les laisser en permanence. Autre avantage, prenez des coussins déhoussables. Si comme moi lors du dessert vous vous adossez au fond de votre canapé et qu’un peu de glace s’échappe de votre assiette, aucun problème, car vous n’aurez qu’à laver la housse.

Alors convaincu par le salon à manger ? …

Catégories
Café

Machine à café à expresso

Depuis 1 an, ma nouvelle machine à café expresso SMEG (ECF01BLEU) est venue remplacer mon ancienne machine à café à capsule.

Tchao les capsules, bonjour le grain. Sur le principe la machine à expresso à moulu est ce qui s’approche le plus d’une machine à capsule à extraction sous pression. Tout fonctionne presque pareil sauf qu’il n’y a plus de capsule.

Quels avantages alors… ? Celui qui m’a convaincu le plus c’est que : plus de capsule = plus d’aluminium, mais aussi plus de carton qui emballe les capsules et donc plus de suremballages.

Autre avantage, la fraicheur du grain et le contrôle de sa provenance. Dans les capsules, impossible de savoir d’où vient le grain si les cultures sont bio, et si les grains sont frais. Là, avec votre machine à expresso, vous contrôlez la qualité du grain vous savez ce que vous achetez et donc ce que vous buvez.

Mais alors pourquoi pas une machine automatique ?

Deux réponses à cette question, le prix d’abord, une machine automatique avec un bon moulin et de bons réglages de la mouture c’est cher, et même très cher, et si vous voulez associer belle machine automatique et performance vous serez proche des 1000 à 1500 euros. Avec une belle cafetière expresso et un bon moulin à café vous débourserez plutôt aux alentour des 450 euros.

Deuxième réponse l’hygiène, si comme moi vous avez tendance à être pressé, pour ne pas dire à ne pas avoir le temps de nettoyer, sachez qu’une machine automatique il est obligatoire de nettoyer le groupe interne et surtout de bien le faire sécher sinon merci les odeurs… Avec une machine à expresso vous êtes obligé de nettoyer le support à moulu pour faire un autre café donc aucun problème d’hygiène et le fait de devoir le nettoyer obligatoirement pour se servir un nouveau café rend la tâche plus acceptable pour mon cerveau…

Attention cependant ; il faut que votre machine ait un système complet en … INOX ! C’est important, car si vous vous passez de votre machine à capsule aluminium ce n’est pas pour avoir une nouvelle machine à café avec des porte-filtres et un corps en aluminium.

Les adeptes des machines automatique me diront, et l’usage cappuccino ? Comment fait-on avec une machine à expresso ? Je leur répondrai : buse vapeur bien-sur ! Le coup de main est à avoir mais une fois maitrisé vous allez impressionner vos amis. Le seul inconvénient c’est vrai c’est que ce n’est pas facile à faire et que vous allez devoir nettoyer la partie latérale de la machine car le lait peut être projeté légèrement sur le coté ou même de l’eau et cela laisse quelques traces qui sont tout de même facilement lavable.

Pour résumer, une machine à expresso sans capsule :

  • Zéro capsule, zéro emballage
  • Un grain de qualité et choisi par… vous !
  • Un corps tout en inox y compris le porte filtre
  • Moins cher qu’une machine automatique du même niveau de design et à performance équivalente
  • Inconvénient, les cappuccinos sont plus difficile à faire que sur une machine tout-automatique mais vous aurez l’air d’un vrai barista
  • Le prix : 350 euros pour les plus chère et les plus design, vous trouverez la SMEG ici
  • A noter il faut ajouter un bon moulin sauf si vous utilisez du moulu : un bon moulin coute 100 euros environ

Testé dans ma cuisine : SMEG ECF01BLEU

Catégories
Présentation

Premier article

Si je devais faire un premier article bien entendu je commencerais par une présentation, ou description.

Alors, allons-y, pour une tentative de description.

Ce site ou blog, est un recueil d’inspiration, de tests, de déco et de design. Il vous sera utile, pour la maison, votre aménagement, c’est un aperçu d’un art de vivre, pour des Français, mais pas seulement.

Il sera construit en testant, et avec une pointe de curiosité, mais surtout il sera une façon vous faire partager ma curiosité pour vous simplifier la vie.

Comme vous le noterez en lisant ce premier article, difficile de définir précisément ‘numéro 137’.

‘Numéro 137’ sera une source d’informations pour les curieux comme moi, essentiellement centré sur la maison autant l’habitat que le jardin mais aussi le mobilier, le bricolage, la cuisine et salle à manger, les outils électriques & manuels.

En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.